[Critique] « Populaire » de Régis Roinsard

6 déc

[Critique]

Ils sont épatants, mon chou !

 

 C’est d’abord un film avec deux bons acteurs. Si vous avez aimé Romain Duris dans L’auberge espagnole, Exils ou dans L’arnacœur (surtout vous les filles) et Déborah François dans L’enfant, Mes chères études, Le premier jour du reste de ta vie ou Les tribulations d’une caissière, vous verrez leurs évolutions à l’écran, crevées par tant de complicité.

 Lui, en petit chef de bureau installé à Lisieux, fumeur chic, et elle, en Audrey Hepburn européenne (merci de nous le faire comprendre grossièrement en nous montrant sa photo dans sa chambre), sont sensas’, n’est-ce pas mon chou ?

 Il ne s’agit pas de se plonger dans l’époque – ou si peu – de ces trente glorieuses économiques et machistes, ni de détailler à la loupe un scénario attendu, mais plutôt de se laisser porter par leur petit jeu à tous les deux : leurs regards, leurs égards, leur émoi, leur égo, leurs moues et leur amour : le grand jeu.

 On ne s’ennuie même pas lors des concours dactylographiques, grâce à la musique, à l’environnement rendu désuet, sans doute pour se moquer tranquillement de la compétition à outrance, les yeux fous des championnes de France et d’Amérique en disent long à ce sujet.

 Les personnages secondaires donnent de l’épaisseur au film, Nicolas Bedos et Bérénice Béjo (contrairement à ce qu’elle pense d’elle-même) n’auraient pas été assez bons pour jouer les premiers rôles, mais ils agrémentent le film de par leur présence.

 Le machisme n’a pas disparu dans notre société, il s’est travesti : les secrétaires de l’époque désireuses de servir leur patron du mieux possible font furieusement penser aux miss d’aujourd’hui, dirigées par une famille dont le seul intérêt est de faire de l’argent.

 Cependant, lorsque le vernis – une couleur différente sur chaque ongle s’il vous plaît – s’écaille, on peut se demander si le succès du film ne tient pas entre autres à un relent populaire, une nostalgie mal placée, celle du « C’était mieux avant ».

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus